LE GRAND CORBEAU

 

 

 

Sur cette page vous trouverez :

 

I) LA FICHE D'IDENTITE

 

 

II) ETHOLOGIE

A) PARADE NUPTIALE : L' OFFRANDE

B) CHAPARDAGE

 

 

 

Pour visionner la galerie consacrée au Grand Corbeau,

cliquer sur la photographie !

Grand Corbeau © JlS
Grand Corbeau © JlS

LA FICHE D'IDENTITE

GRAND CORBEAU 

Corvus corax 

ORDRE :   Passériformes

FAMILLE : Corvidés

 

Description : C'est le plus grand des Corvidés. Sa taille égale celle d'une Buse (Buteo buteo). Son plumage entièrement noir présente ds reflets violets et verts à la lumière chez les adultes. La livrée des jeunes est plus terne. Son bec est très puissant. Son cou semble épais par la présence de plumes ébouriffées. Ces plumes semblent jouer un rôle dans la communication entre les membres d'un groupe ( Voir l'offrande ). En vol, outre l'étroitesse des ailes , la forme de la queue cunéiforme est un bon indice d'identification.

Habitat : Régions montagneuses, massifs forestiers peuplés de grands mammifères qui lui sont indispensables pour se nourrir. On peut le trouver également dans les falaises maritimes.

Régime alimentaire : Il se nourrit principalement de charognes. Mais il consomme aussi des insectes, , de petits mammifères, des oiseaux, des amphibiens et des reptiles. Il consomme aussi des végétaux. Observation personnelle d'un Grand corbeau mangeant une Vesse de Loup (jeune). Il est un prédateur des vautours ( Oeufs et jeunes).

Reproduction : Le couple est uni pour la vie et en principe occupe d'année en année le même nid. Ce nid est construit dans un grand arbre, ou sur une corniche rocheuse, à l'abri des intempéries. A noter que c'est la femelle qui en assure la construction. La nidification commence très tôt au printemps.

 

Statut de conservation IUCN :


LC  : Préoccupation mineure
 

 

Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

 

 

 

 

 

 

II) ETHOLOGIE

 

 

 

A) L' OFFRANDE (Parade nuptiale)

 

 

A l'occasion d'un affût sur une curée de Vautours fauves, j'ai pu assister et photographier un comportement intéressant. Un Grand Corbeau adulte ( mâle ? ) s'est posé non loin de l'affût ( Image 1 ). Après une phase d'observation, il s'est approché tranquillement des appâts disposés à l'intention des vautours et des Milans royaux (Milvus milvus). Il s'est emparé d'une tête de poulet puis par 2 où 3 bonds s'est éloigné de la place. ( Images 2 et 3, 4).

Il a alors déposé sa prise dans l'herbe et a émis un son avec sa gorge. ( Images 5 et 6).

Quelques instants plus tard, un autre corbeau ( femelle ?) s'est posé à côté de lui  ( Images 7 et 8 ) ;

Le mâle ( ? ) prend une posture pattes fléchies, ailes entrouvertes et agitées par des petits battements. Les plumes de la gorge sont ébouriffées, et il "roucoule" en tenant le bec entrouvert. A deux ou trois reprises, les deux oiseaux se sont touchés du bec. ( Images  9).

La femelle ( ? ) a alors repris la tête de poulet, le mâle renouvelant les "roucoulades", et s'est envolé avec ! ( Images 10 et 11, 12).

Le mâle a semblé surpris par cette réaction et a pris son envol quelques minutes plus tard. ( Image 13).

 

 

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B) CHAPARDAGE

 

 

  Voici sur ces trois photos une des technique de chapardage employée par le Grand Corbeau pour se nourrir.

Il profite que les Vautours fauves (Gyps fulvus) soient occupés pour approcher discrètement (Image 1).

Soudain, il fonce dans le tas et chipe un morceau de viande (Image 2).

Il s'écarte aussitôt au cas où un Vautour l'agresserai (Image 3), puis à l'écart consomme le fruit de son larcin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour revenir à " LES OISEAUX " Cliquer ici !

 

 

Nouveautés :

 


 

Droséra intermédiaire

Pyrénées atlantiques

 

Pic  de Lilford

Pyrénées atlantiques

Pic à dos blanc - 64 - Pyrénées atlantiques

Faucon crécerelle 

Pyrénées Atlantiques

Faucon crècerelle jeune Jean-Louis SOULE photographies
Jeune Faucon crècerelle ©JLS