CARNET DE TERRAIN

Compte-rendu de sortie

 

20)

 

 

MARDI 23 MARS

RETROUVAILLES AU SOMMET EN VALLEE D' ASPE

 

 

 

 Mes rencontres au cours de cette sortie :

 

I) CRAVES A BEC ROUGE

II) VAUTOURS FAUVES

III) ECOBUAGE ET VAUTOURS

IV) GYPAETE BARBU, RETROUVAILLES

V) MILAN ROYAL

VI) FLEURS

 

 

 

 

 

 I) CRAVES A BEC ROUGE

 

Mardi étant la seule journée potable de la semaine point de vue météo, je décide de remonter en montagne. Départ à 07h00 de la maison. Arrivée sur site après 2h1/2 de montée et mise en place de l'affût. Les Craves à bec rouge ( Pyrrhocorax pyrrhocorax ) m'accueillent par leurs cris caractéristiques et je me régale à les voir s'amuser avec les ascendants. Quels acrobates aériens ! J'en dénombre 8, soit 2 de plus que la semaine dernière. Ils sont occupés à ramasser des matériaux pour la construction du nid ! Ils font des allers/retours incessants le bec empli. La laine de brebis semble être la plus convoitée.
D'ailleurs petite anecdote : un Crave ramène une bonne touffe de laine et la dépose à l'emplacement de sa construction. Il repart aussitôt en quête, quand soudain, un couple de Grands Corbeaux ( Corvus corax ) arrive et file direct à l'emplacement des Craves. Malheureusement pour eux, les locataires du site reviennent pile à ce moment. S'ensuit une prise de bec et les deux Corbeaux s'enfuient à tire d'aile poursuivis par les Craves très remontés et démonstratifs.
Je pense que le but des Corbeaux était de subtiliser la laine pour leur propre compte. Ce genre de larcin est assez fréquent.

 

 

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

II) VAUTOURS FAUVES


Pas de Vautour fauve ( Gyps fulvus ) sur zone ? Ils ont du décoller très tôt le vent du sud leur étant favorable. Jusqu'à 11h00, rien de particulier, jusqu'à l'arrivée d'un couple de Faucons pèlerins ( Falco tinnunculus ) qui tournent autour de mon emplacement. Ils se posent en dessous de ma position, mais une corniche m'empêche de les voir. Le mâle ira se percher plusieurs fois non loin de là et se toiletter. J'en profite pour lui tirer le portrait.

Les Craves continuent toujours d'amener des matériaux ( herbe sèche, feuilles ....).
11h30, un premier vautour se décide à passer près de mon affût ! Puis pendant 1 heure plus rien !

 

 

 

 

III) ECOBUAGE ET VAUTOURS

12h30, un groupe de Gyps passe .... Soudain, dans la montagne d'en face s ‘élève un panache de fumée ....... Ca y est, c'est reparti pour une journée d'écobuage ! Je peste et les Craves ont du m'entendre râler !!!!!
Les vautours passent au compte goutte ! J'en aperçoit qui regagnent leur dortoir, nids ( ? ) loin en contrebas. Les minutes passent lentement.
Devant le calme du secteur, je sors de mon affût vers 13h30 pour me dégourdir les jambes et casser la croûte. Les Craves me survolent et m'ignorent complètement. Le couple de Grands Corbeaux en fait autant, et je les soupçonne d'être en repérage et qu'ils viendront visiter les lieux après mon départ pour glaner quelques restes. D'ailleurs, en quittant les lieux, j'ai laissé croûtes de fromage et reste de pain à leur intention !

 

 

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

 

 

 

 

IV) GYPAETE BARBU, RETROUVAILLES !

Le ciel est désespérément vide ! Je décide d'aller prospecter le site pour repérer d'autres postes où installer mon affût en fonction de l'axe du soleil. Après une seconde d'hésitation, je décide de faire suivre l'appareil photo. Grand bien m'en a pris, car vers 14h00, j'ai eu la joie d'être survolé par un couple de Gypaètes barbus ( Gypaetus barbatus ). Moment intense tant ses oiseaux sont impressionnants en vol ! Quelques minutes dans le secteur, puis ils repartent vers d'autres lieux chercher pitance. L'un des deux se posera quelques instant sur un cône d'éboulis, peut-être pour récupérer un os ? Trop loin pour être affirmatif.
Aussitôt après leur départ, je visionne les clichés sur le dos de l'appareil ( ah, l'avantage du numérique ...) et je constate qu'un des Gypaètes a une écharpe jaune à une aile. Je fais aussitôt le rapport avec Silvano, une femelle marquée ainsi, que j'avais photographiée chez moi à Alçay en 2007 ! ( lien Fiche Gypaète ).
Cette nouvelle rencontre prouverai son assiduité au secteur et peut-être sa présence à l'année ?

 

 

 

 

 

 

V) MILAN ROYAL

Ceci va me motiver pour retourner dans le coin plus régulièrement malgré la montée rude avec tout le matériel !
Le moral au beau fixe, je retourne dans mon affût et l'après-midi se passe lentement avec les visites sporadiques des Vautours, d'un couple de Chocards à bec jaune, d'un Milan royal et d'une Buse variable. Le couple de Vautours percnoptères du quartier viendra également sur le secteur mais restera très haut.

 

 

 

 

 

 

VI) FLEURS

18h00, je lève le camp et j'entreprend la descente d'une heure pour rejoindre mon véhicule avec dans la tête les images de la journée. Je profite du soleil couchant pour photographier quelques fleurs printanières ayant échappé à l'écobuage du secteur .....

 

 

 

 

Retour " PAGE CARNET DE TERRAIN 1 "

 

 

 

 

Nouveautés :

 


 

Droséra intermédiaire

Pyrénées atlantiques

 

Pic  de Lilford

Pyrénées atlantiques

Pic à dos blanc - 64 - Pyrénées atlantiques

Faucon crécerelle 

Pyrénées Atlantiques

Faucon crècerelle jeune Jean-Louis SOULE photographies
Jeune Faucon crècerelle ©JLS