CARNET DE TERRAIN

Compte rendu de sortie

61)

 

 

MARDI 05 AU SAMEDI 09 AVRIL 2011

 

 

ALCAY :

TARIER PATRE !

TROGLODYTE MIGNON !

LINOTTE MELODIEUSE !

 

 

ALCAY : UNE BELLE SURPRISE !

 

05 avril 2011


LE TARIER PÂTRE (Saxicola torquata)


En train de travailler sur mon terrain, je remarque un petit oiseau posé sur un piquet de clôture !

Saisissant mes jumelles (toujours à portées de main, comme l’ appareil photo …) j’ identifie un mâle de Tarier pâtre (Saxicola torquata). Il se déplace sur un roncier où je repère à proximité, posée sur un pied d’ Euphorbes la femelle !

Je décide de m’ intéresser à ce couple et je vais les suivre dans leurs déplacements pendant 2 heures environ. Je mémorise leurs différents lieux de posé et petit à petit j’ affine leurs parcours. J’ observe la femelle qui récolte des matériaux au sol ? Construction en cours ? Je la piste à bonne distance et en quelques minutes je repère l’ endroit où elle a décidé de bâtir son nid ! Le mâle se contente de marquer le territoire par des gammes poussées sur des points hauts du site !

En fin de compte, j’ ai pu localiser un bon endroit régulièrement visité par le couple. Le soir venu, j’ installe mon affût à proximité ( 3 mètres).

 

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

06 Avril 2011


Tout au long de la matinée, j’ aperçois les oiseaux qui circulent dans le secteur. Ils se posent sans problème à proximité de l’ affût et j’ ai même vu le mâle s' y poser dessus !

A 13h15, un rapide tour d’ horizon pour voir si le secteur est tranquille et je rentre dans ma cachette. J’ ai prévu beaucoup d’ eau car dehors il fait au moins 30° ! Ca cogne dur et l’ intérieur de l’ affût n’est pas climatisé ….. !

16h05 : Je fond dans mon sauna !!! J’ en suis à 1,5 l d’ eau ! Soudain la femelle déboule sans crier gare ! Elle se pose exactement à l' endroit que j' avais ciblé ! Je jubile !

Quelques secondes plus tard, elle est rejointe par le mâle, mais il se fait aussitôt virer par Madame ! C’est pas encore le grand amour entre ces deux là ? 

La femelle fera un autre passage à 16h15, puis le mâle viendra à son tour à 16h30 !

Ensuite, ils se poseront aux alentours et quitteront le site vers 18h00. Je sors de ma tanière à 18h45, le roncier étant à l’ ombre !

Vite à la douche, car je suis trempe de sueur ! Les 3l d’ eau y sont passés !

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

07 avril 2011


Il fait encore très chaud !

Après mon affût de hier et ma grosse suée, je préfère faire la sieste au frais dans la maison ! On verra demain !

 

 

08 avril 2011

LA LINOTTE MELODIEUSE (Carduelis cannabina)


Le très beau temps dure ! Aujourd’hui l’ air est moins chaud car il fait un peu de vent !

Je rejoins l’ affût à 15h00, car avant la lumière est trop dure ! Je laisse entrouvert les lucarnes pour que l’ air circule un peu dans mon abri !

J ‘ai monté le TC 1,4 sur le 300mm pour faire des gros plans en espérant que je suis bien positionné !

15h25 : la femelle se pose le temps d’ un cliché et elle est déjà repartie ! Se sera la seule apparition de l’ après-midi, le mâle restant invisible ?

Heureusement, vers 17h00 un groupe de Linottes mélodieuses (Carduelis cannabina) viendra picorer des graines de Pissenlits et je ferai quelques photos !

18h30 fin de l’ affût !

 

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

 

09 avril 2011

TROGLODYTE MIGNON ( Troglodytes troglodytes )

TARIER PATRE


Temps splendide. Demain la météo annonce la pluie !

J’espère que les oiseaux viendront aujourd’hui ?

J’ ai conservé le TC 1,4 pour avoir des plans rapprochés.

15h00 : mise en place.

15h45 : Un chant harmonieux et puissant retenti non loin de mon poste ! J’ aperçois à quelques mètre un Troglodyte mignon. C’est avec les Roitelets (Regulus sp.) un des plus petit oiseau d’ Europe. Pourtant, ce petit lutin a une voix de ténor ! Quel coffre ! Je me régale à le voir et à l’ entendre pousser des trilles en se tournant pour bien faire passer son message territorial ! C’ est d’ ailleurs un des seuls moments ou cette minuscule boule de plumes sort de sa clandestinité pour apparaître au grand jour ! Passé cette période, il se faufilera telle une petite souris dans les buissons et ronciers pour glaner les insectes demeurant souvent invisible à son entourage !

Malgrè ma focale de 420mm, il est si petit que "même proche il parait loin !". J' ai donc légèrement recadré ces photos.

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

15h55 : La femelle Tarier se pose en face mon objectif. Le rapport focale/distance est pile poil ! Elle va rester pendant plus de 2 minutes à scruter calmement le quartier.

16h40 : Le mâle se pose à son tour. Il restera moins longtemps que sa femelle. Il est vraiment « speedé » et ne tient pas en place. Il s’ envole pour venir se poser sur l’ affût ! Là il pousse la chansonnette. Je vois son ombre chinoise juste au dessus de ma tête ! Moment sympa que m’ offre Dame Nature !!

18h30 : Plus rien ne bouge sur le secteur. Je plie l’ affût avec encore des images et des sons plein la tête …………….Je suis bien !

 

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

 

 

Retour " PAGE 4 CARNET DE TERRAIN "

 

 

 

 

 

Nouveautés :

 


 

Droséra intermédiaire

Pyrénées atlantiques

 

Pic  de Lilford

Pyrénées atlantiques

Pic à dos blanc - 64 - Pyrénées atlantiques

Faucon crécerelle 

Pyrénées Atlantiques

Faucon crècerelle jeune Jean-Louis SOULE photographies
Jeune Faucon crècerelle ©JLS