CARNET DE TERRAIN

Compte rendu de sortie

103)

 

Vendredi 18 octobre 2013

 

 

VOL DE NUIT EN AQUITAINE

 

Grands Murins 

(Myotis myotis) 

Mon ami Laurent m'a proposé de l'accompagner lors d'une sortie « inventaire chiroptères » sur un site souterrain qu'il suit depuis plusieurs années.


Afin d'optimiser cette sortie, en plus des enregistrements sonores qu'il avait prévu d'effectuer, il m' a offert la possibilité de faire quelques photographies.


Il va de soit que je n'ai pas refusé cette opportunité.

 

Déroulement de la sortie :

Arrivée sur les lieux vers 18h00 :

 

Installation et réglage du matériel photographique

(Voir ICI la page "Technique de prise de vue")

 

Les animaux sont principalement regroupés dans une seule salle du site. Pour sortir, les chauves-souris empruntent un couloir rectiligne d'une vingtaine de mètres puis tournent à gauche pour emprunter un autre couloir qui va les mener vers la sortie.


Au bout du premier couloir, juste avant le virage, un renfoncement va nous permettre de nous installer sans gêner la progression des animaux.


Il nous faudra pas loin d' une heure pour installer le matériel photographique et effectuer les réglages pointus de la barrière infra rouge qui déclenchera les flashs et l'appareil photographique lors du passage des chauves-souris.

 

19h00 :

Nous ressortons et cassons la croûte. La nuit tombe peu à peu.


De notre position nous apercevons les premiers coups de flashs qui nous indiquent le passage d'une chauve-souris dans notre « piège photographique ».

 

19h30 :

Nous nous installons sous terre et vérifions les réglages par les quelques clichés engrangés.


Réglages de flashs, petit recentrage de l'APN et c'est parti pour quelques heures dans le noir le plus complet et l'humidité des lieux.

 

20h00 :

Les premiers clichés tombent. Laurent enregistre avec la « Bat-Box » les écholocations des chauves-souris.


Nous sommes surpris à chaque déclenchement. Mais peu à peu nos sens s'aiguisent et nous entendons les déplacements des animaux. Parfois, quelques cris aigus viennent troubler la quiétude du site.

 

23h00 :

les vols se font rares. Nous décidons de plier et quittons les lieux rapidement pour déranger le moins possible.


Belle sortie qui nous a permis de ramener quelques belles images et d'enregistrer ces sympathiques bestioles si méconnues.

 

Merci à toi Laurent pour ces moments passés en ta compagnie et de m'avoir permis d'immortaliser ces petits animaux que j'affectionne particulièrement.

 

Place aux images :

Pour visionner le diaporama, cliquer sur une photographie,

puis sur la flèche de démarrage >

 

 

 

Retour " PAGE 7 CARNET DE TERRAIN "

 

 

 

Nouveautés :

 


 

Droséra intermédiaire

Pyrénées atlantiques

 

Pic  de Lilford

Pyrénées atlantiques

Pic à dos blanc - 64 - Pyrénées atlantiques

Faucon crécerelle 

Pyrénées Atlantiques

Faucon crècerelle jeune Jean-Louis SOULE photographies
Jeune Faucon crècerelle ©JLS